Pilotage de la sécurité du Système d’Information

Le pilotage de la sécurité est une dimension importante de la gouvernance des systèmes d’information. L’amélioration des fonctions ou des processus permet en effet de rentabiliser les investissements informatiques effectués.

Il est assez fréquent de nos jours de voir une DSI rattachée au Directeur Administratif et Financier (DAF) pour des raisons de recherche d’amélioration du ROI (Retour Sur Investissements). Les entreprises souhaitent aujourd’hui en effet lier la logique d’investissements des Systèmes d’Information à leur stratégie globale d’efficacité et de volonté d’évolution : il s’agit d’anticiper les besoins d’y apporter les solutions adéquates.

Une grande partie des systèmes d’information a pour vocation d’améliorer l’efficacité d’une fonction comme la comptabilité, la gestion commerciale (avec la facturation), la gestion du personnel (avec la paie).Il s’agit également d’optimiser le suivi du patient au niveau de la qualité et fiabilité des échanges tant au sein des établissements de soins qu’entre les différents professionnels intervenant dans le parcours de soin. Le management s’assure que la mise en œuvre de ces applications pilotées par les responsables hiérarchiques est efficace et contribue à l’amélioration de la fonction dont ils ont la charge.

De même, la mise en œuvre des ERP permet de gérer plus efficacement les principaux processus de l’entreprise consistant à acheter, à vendre, à produire, etc. Cela engendre la nécessité de disposer :

  • d’un pilote chargé de gérer le processus dans son intégralité,
  • d’un tableau de bord permettant le pilotage du processus.
  • De ressources additionnelles expertes ou transverses nécessaires à un jalon de votre projet

Un système d’information doit être piloté. Il est pour cela nécessaire de :

  • Fixer des objectifs liés à la stratégie de l’entreprise,
  • Lier les innovations permises par le système d’information en créant de nouveaux produits, des processus novateurs ou des services plus efficaces,
  • Tenir compte de la valeur ajoutée créée par le système d’information par rapport aux dépenses engendrées par la mise en place de celui-ci, ceci dans une optique à long terme.

Contactez-nous pour plus d’informations !